Tout le monde a déjà vu les diverses publicités vantant les mérites avant-gardistes des montres céramiques de luxe RADO. C'est vrai qu'elles sont jolies.

Aussi, ai-je un jour cassé ma tirelire et franchi le pas. Je me suis offert une magnifique montre RADO SINTRA multifonctions R13913152.

Problème : même pas un an plus tard, je retrouve ma montre RADO SINTRA pleine de buée !! Etanche à 30 m ?!? Moi qui ne vais pas dans l'eau (et pour cause je suis aquaphobique).

Qu'à cela ne tienne, je retourne la montre à un distributeur local qui la renvoie chez RADO pour remise en état sous garantie. Après plusieurs semaines d'attente, je retrouve donc ma montre en état. Ouf.

Mais hélas, ce bonheur fût de courte durée. Trois ans plus tard, les aiguilles et le mécanisme sont rouillés. Que se passe-t-il donc ?

Je pose la question directement à RADO, qui me répond laconiquement que je n'ai pas de chance et que je n'ai plus qu'à la faire réparer.

Comment l'eau a-t-elle pu s'introduire dans ma montre RADO SINTRA étanche à 30 m, alors que je n'y vais pas (dans l'eau, ni même à 1 m) ? 

Je demande donc des explications, et comme celles-ci tardent à venir (fin de non recevoir de la part du service client RADO), je crée donc un compte Twitter : @rusty_rado afin de joindre quelqu'un chez @rado qui se sente un peu concerné par le problème. Après plusieurs jours de discussions, on me demande d'expédier ma montre RADO aux services techniques à Besançon.

Une semaine plus tard, les services techniques m'adressent un devis de remise en état de ma montre RADO. Ils indiquent bien que celle-ci est rouillée, là dessus on était tous d'accord, mais toujours pas d'explications quant à comment cela se fait. Je réclame donc des explications : non pas quoi, mais comment, et pourquoi. 


 Après plusieurs jours, un "responsable clientèle" m'appelle et là, je n'en crois pas mes oreilles. Outre le fait qu'il soit, lui aussi, désolé de ce qui m'arrive (on est au moins deux), il m'explique que plusieurs raisons sont possibles au nombre desquelles (et j'ai choisi les plus amusantes, j'ai retiré la plongée, la natation, etc...) :

  • Un choc thermique peut être à l'origine du phénomène. Ma montre étant à mon poignet, donc à peu près à 37°C, je ne me jette en général pas dans l'eau (aquaphobique) surtout si elle est glacée.
  • Il ne faut pas se laver les mains avec sa montre ! Quoi ?! Etanche à 30 m tout de même. Et la norme ISO 22810:2010 alors ?
Mais le plus amusant est quand il me dit que ma montre a été testée et qu'elle est parfaitement étanche. Alors là, on est en pleine magie noire. Comment diable l'eau s'est-elle introduite dans la montre alors ?
Après plus de 10 minutes de palabres, certes le joint de fond de boîtier est intact, tout est pour le mieux, mais "il y a des traces d'oxydation sur l'axe de la couronne" (petit bouton sur le côté pour régler l'heure). Ah quand même ! Ca a été dur pour y arriver. Donc il y a bien un problème ! La montre s'oxyde.
Evidemment, ma RADO SINTRA multifonctions R13913152 (qui n'est plus au catalogue d'ailleurs, en tout cas plus sur le site RADO, bizarre, bizarre) est pilotée par cette couronne qui doit être, tour à tour, tirée, poussée, ou tournée plus ou moins rapidement selon la fonction choisie. Tous ces mouvements n'ont-ils pas une mauvaise influence sur l'étanchéité de cet axe ? N'est-ce pas là un défaut de la cuirasse, une faiblesse du modèle ?
Deux fois en 4 ans tout de même, et la même panne s'il vous plaît. Mais on me répond que non, il n'y a pas de problème reconnu et que par voie de conséquence, RADO refuse de prendre en charge tout ou partie de la réparation sous prétexte que la garantie est passée. La durée de vie de la montre serait alors de 2 ans ? Si le problème est récurrent ne peut-il s'agir d'un vice de conception ou même simplement de fabrication sur ma montre ? Dans ce cas, il n'y a pas de durée limite pour la garantie. Je ne demande pas le Pérou, juste de prendre en charge une réparation somme toute minime pour RADO.
Mais alors, comme s'en prémunir demande-je. On me répond qu'il faut renvoyer sa montre RADO TOUS LES ANS pour en vérifier l'étanchéité (test "sous cloche"). OK, mais si les services techniques trouvent que ma montre est actuellement parfaitement étanche en ce moment (test "sous cloche"), cela veut-il dire que l'eau peut à nouveau entrer par l'axe de la couronne sans qu'on ne le sache ? Semble-t-il raisonnable même pour RADO d'opposer un tel argument d'ailleurs.
Une simple montre CASIO à moins de 240 € comporte dans sa notice que l'on peut "se doucher et même prendre un bain" avec, alors qu'une RADO près de 10 fois plus chère ne supporte même pas qu'on se lave les mains !! Il y a là quelque chose qui me dépasse.

Voilà la suite... RADO campe sur ses positions (intenables), mais en plus indique que : "Au vu de ces éléments, on ne peut en conclure que cette défaillance ne résulte que d’une mauvaise utilisation" (sic) Alors là on est en plein délire. Y a-t-il des stages de formation RADO ? Parce que, clairement, ce n'est pas ma première montre, et aucune jusque là n'a eu de problème d'humidité. Mais c'est vrai qu'aucune ne m'avait coûté plus de 2 000 € ! Mais au fait, pourquoi avoir réparé la montre en première instance sous garantie alors?
Donc après le déni, l'insulte.
A suivre...

Encore une suite...
Après bien des palabres, RADO décide enfin de prendre exceptionnellement 50% de la réparation à sa charge (c'est vraiment le minimum).
Après six semaines d'attente, la montre a été remise en état. Mais pour combien de temps? Reste une question : comment s'assurer que ça ne recommencera pas, vu que vraisemblablement c'est un défaut de conception...
Donc, affaire à suivre sur le long cours...